© 2009 Fos Ouest Provence Basket - 13270 FOS SUR MER | Téléphone : 0442051632

Les dernières infos des BYers !

Les BYers font chuter Saint-Quentin à Marseille
Belle victoire des Fosséens au Palais des Sports face au SQBB (75-70). Prochaine étape à Saint-Vallier dès samedi pour valider la qualif' en Play-offs
encart billetterie 2012-13.jpg

© 2009 Fos Ouest Provence Basket - Halle des sports Parsemain - Allée Jean Bouin - 13270 FOS SUR MER | Téléphone : 0442051632

J1. FOPB – JL BOURG : Les Fosséens débutent par une victoire (73-70)

Les « Black&Yellow » ne pouvaient pas mieux débuter leur exercice 2013/2014. A la maison face à la JL Bourg, armada promise aux premières places de Pro B, le FOPB a réalisé une entame de match tout bonnement incroyable. Mo Hachad a donné le ton en gobant 3 rebonds offensifs, Edouard Choquet et ChrisDavis ont suivi la cadence à 3 points, et Sherman Gay a rapidement fêté son retour en s'adonnant à son exercice favori, le dunk. A + 9 après 6 minutes (14-5), forçant un premier temps mort de Frédéric Sarre, les « Black&Yellow » ne s'arrêtaient pas en si bon chemin, loin de là. Dès le début du 2e acte, les locaux infligeaient un terrible 17-0 aux Bressans en 4 minutes. L'écart enflait alors jusqu'à + 25, pour culminer à + 30 quelques instants plus tard, sur un panier du capitaine Mamadou Dia (43-13).


Revenus à -23 à la pause (47-24), les joueurs de Bourg-en-Bresse ont ensuite retrouvé leurs valeurs, en haussant le ton en défense et en exploitant toutes les occasions de contre-attaque. A cela s'est ajoutée l'adresse extérieure. A 0/6 à 3points en première mi-temps, les Burgiens ont enchaîné 5 paniers lointains pour passer sous la barre des 10 points d'écart à 9 minutes de la fin (59-50). Les Fosséens ont bu la tasse sous la pression, mais ont réussi à maintenir la tête hors de l'eau alors que la fin du match approchait à grand pas. En marquant près du cercle, en forçant la perte de balle de Darnauzan puis interceptant un ballon crucial des mains de Braud, Théo Leon aura été l'homme de cette fin de match côté « Black&Yellow », alors que la JLB était revenue à -2. Sereinement, Edouard Choquet a conclu la partie depuis la ligne de réparation, avant de voir OD Bassett rater le shoot de l'égalisation à la dernière seconde (73-70).


Cette victoire représente un immense soulagement après une fin de match tendue face à une grosse écurie de Pro B. Les Fosséens n'ont pas raté leur rentrée, et c'est tant mieux, car toutes les victoires sont bonnes à prendre. Place désormais à Nantes, vendredi prochain, afin de confirmer cette belle entrée en matière.


Allez Fosséens !!


Les Stats du match


Crédit photo Seb-G


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a réalisé un match très satisfaisant. On a fait preuve de rigueur en défense en réussissant à contenir Tanghe et Darnauzan en première mi-temps, les deux fers de lance de la JLB en attaque. Le fait de laisser une équipe avec une telle qualité offensive à 24 points à la pause, c'est quand même exceptionnel. Derrière, je regrette qu'on ait loupé beaucoup de lancers-francs. On en laisse filer 10, et ça donne l'opportunité à notre adversaire de revenir au score, et c'est à partir de là qu'on commence à souffrir mentalement. Dans l'ensemble, je pense quand même que c'est un succès mérité, qu'on a remporté en mettant de l'intensité. En ce qui concerne Théo Leon, ce n'est pas une surprise, on connaît ses capacités. Il a été l'élément décisif qui nous permet de l'emporter, avec sa défense, des interceptions mais aussi de l'attaque. Il a agit des deux côtés du terrain, et pas qu'en défense. Son intensité a fait la différence. Les ballons qu'il gagne à la fin ont été très précieux ».


Moussa Badiane :

«Je suis soulagé, car les premiers matchs sont toujours un peu compliqués. Il y a toujours de l'appréhension, de la pression aussi. C'est le début de saison, et surtout on commence à domicile, donc c'est comme si on n'avait pas le droit à l'erreur. Le groupe est soulagé, car même si le match a été difficile, on s'en sort avec la victoire. En deuxième mi-temps, Bourg a mis un peu plus de pression, et on a tous été un peu en difficulté. L'important était d'avoir fait l'écart en première mi-temps, heureusement d'ailleurs. Dans les vestiaires à la pause, on s'est dit que ça allait être difficile, car on savait que Bourg allait revenir avec beaucoup d'énergie et mettre beaucoup de pression. C'est ce qui s'est passé. On n'a pas su réagir comme il fallait en 3e quart-temps, mais on a su faire les stops qu'il fallait dans les dernières minutes, à l'image de Théo Leon qui a fait du très bon boulot avec quelques interceptions au bon moment. C'est ce qu'il nous fallait ».

J3. FOPB – Le Portel : Les Fosséens passent la 3e

Et de trois ! Le FOPB a ajouté Le Portel à son tableau de chasse de l'ère 2013/2014 en venant à bout de l'équipe d'Eric Girard dans les derniers instants (75-73). Une victoire savoureuse pour la première représentation des « Black&Yellow » au Palais des Sports de Marseille cette saison.

Dans un combat de tous les instants, les Provençaux ont su garder la tête froide pour faire la course en tête. Dans le deuxième quart-temps, l'entrée de BrunoCingala-Mata« décisive » dixit Rémi Giuitta a coïncidé avec le meilleur passage des locaux en première mi-temps qui ont alors enchaîné un 13-2 (60-52 à la pause).

A l'énergie, à l'image de leur capitaine emblématique Mamadou Dia, les troupes de Rémi Giuitta ont trouvé les ressources pour repousser sans cesse les assauts de l'adversaire, et ce jusqu'à l'issue de la rencontre. A + 5 à deux minutes de la fin sur un panier de Sherman Gay (74-69), les Fosséens ont vu LePortel réaliser un rush pour revenir à 75-73. Mais sur la dernière possession, le meneur stelliste Matthew Gibson cafouillait la balle du hold-up et le public marseillais a laissé éclater sa joie. Logiquement, après avoir fait la course en tête durant toute la partie, le FOPB a signé un 3e succès de rang. Du tout bon pour Rémi Giuitta et ses troupes, avant un déplacement à Poitiers, favori n°1 pour la montée en Pro A. Allez Fosséens !



Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Comme lors des deux premiers matchs de championnat, ça s'est joué sur des détails. Je pense malgré tout qu'on a mérité notre victoire, puisqu'on a mené tout le match. Le Portel a eu le mérite de ne jamais lâcher. On a parfois balbutié notre basket, souffert face à leur forte pression défensive, mais on a tenu bon. On doit encore progresser dans la concentration et la rigueur. Mais c'est toujours mieux de continuer à apprendre en gagnant. Je n'oublie pas qu'on laisse une très belle équipe à 73 points. Je suis satisfait qu'on gagne à nouveau à Marseille. On arrive à promouvoir le basket provençal tout en préservant notre dynamique sportive dans cette « nouvelle salle ». On est à 5 victoires pour 6 défaites sur les deux saisons, c'est important. On sait aussi qu'à Marseille, il y a cette culture de la gagne. C'est important de gagner quand on vient jouer à Marseille ».

(Crédit photo Seb-G)

Matchs à venir

41eme journée du championnat de Pro B Saint-Vallier - BYers
Le 19.4.2014 à 20h00

Il reste :
3 jours 11h 39mn 18s

J4. Poitiers Basket 86 – Fos Ouest Provence Basket : Et de 4 !


Les Fosséens ont réalisé le gros coup de cette 4e journée en s'imposant après prolongation 98-94 sur le parquet de Poitiers. Une quatrième victoire en quatre matchs, la deuxième après prolongation pour le FOPB qui évoluait sans Mohamed Hachad (genou) ni Karim Atamna (tendon d'achille) !

Il y a eu du spectacle et du suspense à Saint-Eloi, alors que les locaux avaient pris le meilleur départ (15-24). Mais fidèles à leur ligne de conduite, les « Black&Yellow » n'ont rien lâché et sont revenus progressivement au score, sans plier face à l'adresse infernale des Poitevins à 3 points (17/31 au final). Les coéquipiers de Sherman Gay ont joué le money-time les yeux dans les yeux dans un match devenu complètement fou (11 changements de leader sur les 15 dernières minutes). Le début de prolongation a tourné à l'avantage des Fosséens qui n'ont plus lâché leur avance grâce au sang-froid d'Edouard Choquet au lancer-franc notamment. Victoire 98-94 Une grosse perf' de plus pour les hommes de Rémi Giuitta ! Bravo Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Comme je l'ai dit aux joueurs, c'est un match qui vient marquer les esprits. Venir gagner à Poitiers, qui a été insolent d'adresse, après prolongation, dans une ambiance survoltée, c'est très fort. On a réalisé une grosse prestation collective, avec encore un duo de choc avec Léon et Choquet qui ont été dominants en l'absence de Mo Hachad. A chaque éclat, on est revenus, solidaires, on a continué à y croire et on a montré beaucoup de cœur dans les moments chauds, en répondant présent. C'est très satisfaisant de gagner à Poitiers, avec ce tempérament. C'est le quatrième match qu'on gagne dans les derniers instants, sur la fin... Ça témoigne aussi de cet état d'esprit ».

J5. Denain – FOPB : le FOPB a raté son coup

Comme en 2011/2012, les hommes de Rémi Giuitta n'auront pas réussi à signer une 5e victoire consécutive pour début la saison. Cette fois, c'est à Denain que le FOPB a essuyé sa première défaite de l'ère 2013-2014, sur le score 75 à 68. Face à une formation nordiste dos au mur après deux revers consécutifs, les Fosséens ont souvent couru après le score, la faute à une défense de zone sur laquelle ils auront buté toute la première mi-temps. Meilleure évaluation du match (20), l'ancien arrière de Chalôns-Reims Pierric Poupet a mis les siens sur les bons rails et termine avec 16 points, à l'issue de sa meilleure prestation depuis son arrivée à Denain-Voltaire. La révolte, insufflée par Mamadou Dia pour revenir à -2 (57-55), n'aura pas suffi. Les Fosséens ratent une belle occasion et devront faire pour prendre les deux matchs qui se profilent à domicile, contre Aix-Maurienne (vainqueur à Bourg) mardi soir, puis Boulogne-sur-Mer (toujours invaincu après 4 matchs) vendredi soir. On y croit !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a couru après le score après un mauvais départ, c'est ce que je craignais. On a pas su attaquer leur défense de zone en début de match, en s'obstinant à tirer à 3 points avec un faible pourcentage, alors qu'on manque d'agressivité vers le cercle. On ne tire aucun lancer-franc en premier quart, 4 en deuxième. Derrière, on revient bien en 2e mi-temps avec de meilleures intentions, mais on se fait bouger dans le secteur intérieur, et au rebond défensif, une fois de plus. Ça devient préoccupant. C'est l'équipe qui avait le plus la gnaque qui a gagné ce soir ».

J6. FOPB – Aix-Maurienne : les BYers retrouvent le droit chemin !

Les « Black&Yellow » ont remarquablement rectifié le tir, quatre jours après leur défaite à Denain (75-68). Face à une formation d'Aix-Maurienne en confiance après avoir battu la JL Bourg dans la Bresse (57-73), les Provençaux n'ont pas douté, ou presque. Seul le premier quart-temps aura donné du fil à retordre aux locaux, rapidement menés 17-28 face à des Savoyards diablement adroits. Mais une fois la tempête passée, les Fosséens ont retrouvé leurs sensations, à commencer par Chris Davis, auteur des 12 derniers points de son équipe avant la pause (38-40). A -6 à quatre minutes de la fin du 3e quart, les troupes de Rémi Giuitta réussissaient un tour de force incroyable en passant un 10-0 pour finir la période, puis un nouveau 10-0 pour débuter le dernier acte. Cette fois, c'est Sherman Gay qui, à l'aide d'un 2+1, mettait Aix-Maurienne hors d'état de nuire (de 45-51 à 65-51). Sûrs de leur force, les Fosséens n'ont plus lâché la partie, pour offrir une belle victoire à leurs supporters, en attendant le choc tant attendu de vendredi soir face à Boulogne-sur-Mer. On y croit !


Allez Fosséens !



Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On reprend notre marche en avant. On a eu du mal à démarrer la rencontre, mais il faut dire qu'Aix-Maurienne a imprimé un rythme assez insoutenable au début du match avec une adresse insolente, beaucoup d'agressivité offensive et d'adresse. Ils ont su mettre de l'euphorie dans leur jeu. On sait que ce sont leurs qualités premières. On a eu beaucoup de mal à les contenir. Après on a su rectifier le tir. Encaisser 35 points en 3 quart-temps ça reste une grosse performance défensive. On a mieux tenu les duels à l'intérieur et verrouillé le rebond de manière assez efficace, ce qui était un peu notre faiblesse depuis un moment. Malgré l'entame un peu poussive, on a eu une très belle réaction ».

(Crédit photos : Seb-G Photos)

J7. FOPB – Boulogne-sur-Mer : le SOMB sort le grand jeu

Gros match vendredi soir à Parsemain alors que les Boulonnais qui restaient sur deux défaites venaient croiser le fer avec une formation du FOPB qui pouvait prendre seul la 1ère place de Pro B en cas de victoire. Le combat aura été intense, la lutte, de tous les instants, c'est finalement le SOMB qui est reparti avec la victoire, 83-93, au forceps.

Après avoir pris le meilleur départ, les joueurs de Boulogne-sur-Mer ont sur résisté aux différentes vagues successives menées par Mohamed Hachad (23pts) ou Sherman Gay (18pts). Les Fosséens qui ont réussi à rejoindre la pause avec 7 longueurs d'avance (51-44), n'ont pas pu contenir les assauts de Medhi Cheriet (13 points en 3e quar-temps) et sa bande. Le dunk de "Big Sherm" pour repasser devant et le hook shot de Moussa Badiane pour reprendre un souffle d'avance à 6 minutes du terme (79-76) n'y changeront rien. Boulogne-sur-Mer sanctionnait chaque erreur défensive dans le money-time pour faire plier le FOPB à domicile pour la premier fois cette saison. Un coup dur à encaisser pour les BYers mais la route est encore longue ! Prochain arrêt à Aix-Maurienne mardi soir pour la coupe de France !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Je suis frustré et fâché à la fois. Fâché après mes joueurs avant tout car on avait travaillé des choses tactiquement qu'on n'a pas respecté notamment au début du match. On fait des erreurs individuelles sur les 5-6 premières possessions qui nous coûtent cher alors qu'on l'avait travaillé. L'approche mentale n'est pas suffisamment rigoureuse. On a aussi joué une très bonne équipe que j'avais annoncé parmi les 4 meilleures de Pro B, la preuve en est ce soir. Cette défaite vient fausser notre très bon début de saison. » 

(Crédit : Séb-G Photos)

J8. HTV – FOPB : c'est reparti !

Rémi Giuitta attendait une réaction de ses joueurs après la dernière défaite du FOPB à domicile face à Boulogne-sur-Mer. Sur le parquet du HTV, il fallait s'attendre à un match piège dans un derby entre deux formations déterminées à s'imposer. Mais ce sont bien les Fosséens qui ont pris le meilleur sur leurs voisins varois et ont relancé la machine. En réussissant un superbe 2e quart (remporté 16-24), sous l'impulsion d'un Tanguy Ramassamy très efficace (6/7 au tir, 14pts), qui permettait notamment aux Provençaux de rentrer aux vestiaires avec 6 longueurs d'avance (32-38).

Sérieux et concentrés, les coéquipiers d'Edouard Choquet ont poursuivi sur leur lancée pour aller chercher un précieux succès dans la course aux premières places (70-78). Gagner à Hyères restait le meilleur moyen de bien préparer la réception de Châlons-Reims, lundi 28 novembre au Palais des Sports de Marseille, avec la première place de Pro B en jeu !!


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Je suis très satisfait du visage que l'équipe a montré, en terme d'état d'esprit et de concentration, notamment en défense, ce qui nous a manqué lors du match précédent. Là, les joueurs se sont montrés très concernés. On avait peur qu'ils se préoccupent plus du prochain match contre le CCRB plutôt que celui-ci. Ca n'a pas été le cas du tout, ils ont pris le match avec beaucoup de sérieux. Sans dominer outrageusement, on a maîtrisé la partie pratiquement du début à la fin, et malgré une petite frayeur dans le dernier quart. Sans être transcendants, les joueurs ont été concernés et ont réalisé une très bonne gestion du match. Je ne suis pas surpris par rapport au bon match de Tanguy (Ramassamy). Il a été efficace à la finition, et à chaque fois les autres ont su faire la passe supplémentaire pour le trouver seul. C'est dommage qu'il ne mette pas ses lancer-francs, le seul point négatif de la soirée (15-28). On pourrait s'offrir plus de marge avec un peu plus de réussite dans ce secteur ».

Credit : Seb-G Photos

J9. FOPB – Châlons-Reims : Les BYers enchaînent !

Les « Black&Yellow » ont enflammé le Palais des Sports. Devant plus de 3 000 spectateurs, les troupes de Rémi Giuitta ont tenu bon face à Châlons-Reims, premier budget de Pro B, et ont su passer devant au bon moment pour l'emporter 67-63. Malgré un départ rendu compliqué par les 3 paniers à 3 points du "Shaker" Sacha Giffa, ancien fosséen, les BYers ont réagi, et ont répondu au 14-0 encaissé en premier quart par un 11-0 dans le second. Revenus à un petit point du CCRB à la mi-temps, les coéquipiers de Moussa Badiane ont pris conscience que l'orage était passé et que leur moment était venu de frapper fort dès la reprise. Ce dernier enchaînait alors deux dunks massifs pour porter un coup au moral de Nikola Antic et ses hommes. Dès lors, les Fosséens faisaient la course en tête et répondaient à chaque attaque champenoise et de Rodrigue Mels en particulier. Mo Hachad, Chris Davis ou Sherman Gay en 3e quart, puis Théo Leon ou Edouard Choquet en toute fin de partie, c'est encore une fois l'ensemble de l'effectif provençal qui a œuvré pour offrir au public marseillais une 2e victoire en deux matchs au Palais des Sports cette saison.


Un grand bravo à tous les joueurs, au staff, et aux équipes qui ont encadré ce grand rendez-vous (retransmis en direct sur internet SVP, une première dans l'histoire du club). Cette victoire est la meilleure récompense qu'ils pouvaient s'octroyer. Un grand bravo également aux 300 basketteurs et basketteuses qui ont pris part au tournoi 3x3 dans le cadre du projet Provence Basket Académie porté par le FOPB. Le basket provençal est assurément sur la bonne voie. Mais dans les esprits marseillais, comme dans le championnat, la route est encore longue, très longue. Next stop, samedi soir, à Saint-Quentin !


Allez Fosséens !!


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On savait à quoi s'attendre face à eux, notamment à 3pts, puisque c'est l'équipe la plus adroite de Pro B, à + de 40% de réussite. C'est dommage qu'on n'ait pas entamé le match comme il fallait en terme de niveau de concentration. Leur adresse insolente au début aurait pu nous plonger dans le doute et nous mettre la tête sous l'eau. J'ai aimé la réaction d'orgueil qu'on a eu derrière. On n'a pas lâché et on est revenu progressivement. Les deux dunks pour commencer le 3e quart temps de Moussa Badiane a fait énormément de bien psychologiquement. On gagne face à une des plus grosses écuries de Pro B, mais malgré ça on voit qu'on peut encore faire mieux, progresser offensivement. On a parfois manqué de lucidité même si c'était aussi une consigne, d'emballer le match, ce qui a logiquement causé un peu de déchets. C'est une grosse satisfaction dans l'ensemble. Je suis rassuré dans notre capacité défensive, car on les laisse à 63 points. On s'est prouvés qu'on était capables de battre des grosses écuries de ce championnat que sont Bourg-en-Bresse, Châlons-Reims, Poitiers... Maurienne qui ne sera pas loin du compte. On a prouvé qu'on aurait notre carte à jouer cette année. C'est une soirée quasi-parfaite aussi pour la promotion du basket, puisqu'on joue devant + de 3 000 personnes, un lundi soir ».


Crédit : Seb-G Photos

J11. FOPB – Orchies : contrat rempli

Qu'elle fait du bien cette victoire, obtenue avec la manière face à une valeureuse équipe d'Orchies empêtrée dans les blessures et changements de joueurs à répétition. Sérieux et déterminés à retrouver la gagne à Parsemain, les Fosséens se sont employés pendant 40 minutes pour s'imposer 96-64. Les Orchésiens ont pourtant réussi à déjouer les plans du staff provençal en premier quart-temps en répondant au défi d'adresse lancé par Sherman Gay et Tanguy Ramassamy à l'intérieur, et par Théo Leon et Chris Davis à 3 points. Attendus face à la zone, où ils avaient éprouvé des difficultés récemment, les « Black & Yellow » ont su relever le défi. SuperMamadouDia a montré la voie avec deux 3 points, et c'est toute l'équipe qui a suivie.

En débutant le 3e quart-temps à 4/5 dans cet exercice, les coéquipiers de Mohamed Hachad ne laissaient aucune chance à leurs adversaires. Au lancer-franc, domaine dans lequel ils ont également brillé (25/28), les Fosséens, par le biais de Fabien Ateba et Moussa Badiane, passaient la barre des 20 points d'écart en fin de 3e quart (77-57). Ce beau succès collectif des BYers reste maintenant à être bonifié à Saint-Vallier, mardi avant d'aller rendre visite à Boulazac samedi, pour un choc de la poule sud qui risque de faire des étincelles.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du capitaine, Mamadou Dia :

« Il y a quand même de l'expérience dans cette équipe, et ce n'est pas trop notre genre de manquer de respect aux adversaires ou de prendre des matchs à la légère, même contre le dernier. Au contraire, on va même plus respecter une équipe en difficulté. En plus ils ont un beau cinq. On sait ce qui peut se passer si on les laissent jouer. On a fait le boulot. On mérite cette victoire. Je sens qu'on a encore une marge de progression énorme. C'est la première fois en 9 ans que dis ça. La on commence à se mettre en place, mais on peut faire beaucoup mieux. Cette année on a nos chances. Mais la saison est encore longue, et il y plein de facteurs qui vont entrer en jeu. »


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Je suis très satisfait de la prestation que mes joueurs ont livré ce soir. On avait à cœur de ce racheter du contenu de notre dernier match à Saint-Quentin, même si on n'a pas à rougir de cette défaite. On avait été très pauvre dans le contenu offensif. Ce soir je pense qu'on a retrouvé du collectif, de l'adresse, du liant, avec un très bon jeu de passes. C'est surtout ça qui me satisfait, malgré une entame un peu poussive où Orchies a débuté avec beaucoup d'adresse et de rythme. On a su réimposer notre dureté défensive derrière, et on a repris le contrôle du tempo. On a su alterner entre le jeu intérieur et extérieur, mettre les ballons dedans au début, appuyer là où ça fait mal. On a eu une maîtrise de la stratégie très intelligente. »

Credit : Séb-G Photos

J12. Saint-Vallier - FOPB : Les Fosséens débordés après la pause

Bien que conscients de la tâche qui les attendaient, les "Black&Yellow" espéraient enchaîner par un nouveau succès à Saint-Vallier mardi soir. Malheureusement, après une première mi-temps maîtrisée (34-37), les coéquipiers d'Edouard Choquet ont cédé sous la pression adverse, concédant trop de paniers faciles à leurs adversaires en contre-attaque (17 ballons perdus), et ne parvenant pas à imposer leur jeu. Dans ce contexte, c'est Julian Gamble qui a brillé, en rendant la meilleure copie avec 26 points (à 12/19 au tir) et 9 dunks !


Pour les BYers, qui n'ont pas su trouver la solution en équipe pour renverser la furia sang et or, il sera désormais question d'offrir à Boulazac une réaction digne de ce nom. Afin de se remobiliser, ils pourront s'inspirer du road-trip du FOPB de la saison passée. Défaite à Boulogne-sur-Mer (84-77), la formation provençale avait réussi à l'emporter jours plus tard à Rouen (78-84). Impossible n'est donc pas fosséen, et il faudra à nouveau le prouver samedi (match retransmis en direct sur LNB.fr)


Les stats du match


Résumé vidéo du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

"On se posait la question de savoir quel visage on allait montrer à Saint-Vallier. On a eu le visage déterminé d'Orchies en première mi-temps, et celui débordé de Saint-Quentin en deuxième. On fait une première mi-temps tout à fait correct, où on aurait même pu avoir un écart plus conséquent si on n'avait pas perdu une balle que Nelhomme a transformé en 3 points du milieu de terrain. Après la pause, ils nous ont agressé défensivement. Tout en restant correct, ils ont mis une grosse pression sur le porteur, et on a été incapables de se faire trois passes. Ils nous ont mis la tête sous l'eau et personne n'a été en mesure de sonner la révolte. Sur la 2e mi-temps le résultat est logique".


Credit photo : Thierry Degand

J13. Boulazac - FOPB : bis repetita

Les Fosséens n'ont pas pris le match par le bon bout à Boulazac. Agressé par les joueurs du BBD et sanctionnés en attaque par un dunk de Meredis Houmounou d'entrée et par Jason Siggers et David Monds, les Provençaux ont vite bu la tasse, avant de se remettre dans le droit chemin en 2e quart. Mais il était déjà trop tard. Après la pause, c'est le taulier Thomas Dubiez qui a fait parler la poudre en enquillant les 3 points comme des perles. Impuissant, le FOPB a subi la furia périgourdine dans le chaudron du Palio, et est reparti avec une lourde défaite, la 2e de la semaine après le revers concédé à Saint-Vallier trois jours plus tôt. Avant de retrouver la HalleParsemain, le mardi 26 novembre face à Evreux, les BYers effectueront un nouveau déplacement à Lille, le week-end prochain. L'occasion de finir ce road-trip compliqué sur une bonne note.

Allez Fosséens !

Les stats du match

Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Je ne vais pas me réfugier derrière les excuses, notamment concernant les 10 jours que Boulazac a eu pour préparer ce match. La forme physique aurait été discutable si on avait perdu de peu, sur la fin, dans un match serré. Là, on en a pris 33, donc il n'y a rien à dire. Boulazac nous a fait payer son mauvais début de saison. Et nous, malgré notre bonne volonté, on ne retrouve plus le basket qui était le nôtre. On reste une équipe fébrile, dans le doute malgré les bons résultats qu'on a eu au début. Ces deux lourdes défaites nous sapent un peu le moral. On doit retrouver le plaisir, la grinta, ce qui était notre force, et ne pas se frustrer à la moindre décision arbitrale, ou la moindre erreur, et se mettre à douter. Il faut relativiser. On a pris deux bonnes claques, heureusement, on a que deux joues, donc on espère qu'au prochain match à Lille, cette fois ce sera la bonne. »






Credit : Seb-G photos

J14. Lille – FOPB : pas loin du compte

Les Provençaux se sont inclinés sur le parquet de Lille, dominateurs en 2e mi-temps (75-73). Bons derniers de Pro B avant la rencontre, les Lillois ont eu du mal à rentrer dans le match (15-20), avant de se réveiller afin de virer en tête à la pause (39-37). Au retour des vestiaires, le LMBC prenait feu grâce à Benoît Gillet et 4 ses paniers à 3 points qui réveillaient le Palais Saint-Sauveur. Dès lors, les Fosséens ne repasseront plus devant au score, comptant entre 5 et 9 points de retard jusque dans les dernières minutes du matchs. Le retour express des BYers en toute fin de match n'aura pas suffi à changer la donne : le FOPB s'incline pour la 3e fois de suite, et paye au prix fort cette fameuse série de 3 déplacements consécutifs. Mais la saison est longue, très longue même, et les troupes de Rémi Giuitta n'auront pas le temps de gamberger, puisque se profile un match très important dès mardi à Parsemain, avec la réception d'Evreux.


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Ce match s'est joué sur des détails, mais on le perd à cause d'une trop grande fébrilité offensive avec notamment 18 balles perdues, et une adresse au tir à 40% à l'intérieur, alors qu'on se procure des situations favorables. Malgré la défaite, on a progressé dans le contenu par rapport à nos deux dernières sorties, même si c'est encore insuffisant pour gagner. On a un gros test qui nous attend contre Evreux, et celui là, il ne faudra pas le louper ».


Credit photo : Seb-G Photos

J15. FOPB – Evreux : les Fosséens marquent le pas

Les Provençaux accusent le coup depuis deux semaines et c'est Evreux qui est venu en profiter en s'imposant 75-85 à Parsemain, et infliger une 4e défaite de suite au FOPB. Pris à la gorge comme souvent ces derniers temps dès le début de la rencontre, les BYers manquaient de peps. Alors que Chris Davis multipliait les exploits personnels (15 points à la mi-temps), Evreux rejoignait la pause avec 5 points d'avance (42-47). Les Ebroïciens ont ensuite pris le large au retour des vestiaires, et le coup de chaud de Super Mamadou Dia en fin de 3e quart-temps (11pts en 2 minutes) n'a fait que retarder l'échéance (60-68). Sans trembler, l'ALM a su garder son avance pour s'offrir une victoire logique. Dos au mur, les Fosséens devront réagir samedi du côté de Souffelweyrsheim, sur un parquet où de nombreuses équipes se sont cassées les dents, avant la réception de Rouen mardi prochain. C'est le moment de soutenir les BYers !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« La manière importe peu maintenant, quand on est à 4 défaites consécutives, ce qui compte c'est le résultat. Au delà de la manière, l'équipe est méconnaissable. On est trop dans le désordre. Même quand on va dans le combat, on est désuni. On est jamais 5 à jouer la même partition. Je ne pense pas que les joueurs manquent d'envie, mais on fait preuve de fébrilité, ce qui est inadmissible avec nos joueurs d'expérience. On ne peut pas laisser 15 rebonds offensifs à cette équipe d'Evreux, en faisant 15 minutes de la zone 2-1-2 en étant tous dans la raquette pour protéger le rebond. Là encore on subit. Je ne veux pas parler de fatigue, car tout le monde est fatigué en Pro B. Tout le monde joue les 44 matchs. Il n'y a pas d'excuses. Il faut trouver des solutions ».



Credit : Seb-G Photos

J17. FOPB - Rouen : les Fosséens à la relance

Après avoir retrouvé la voie du succès à Souffel samedi (62-68), les Fosséens ont renoué avec la victoire à Parsemain. C'est l'équipe de Rouen qui a fait les frais du retour en forme des BYers. Oublié le match raté d'il y a une semaine contre Evreux. Face à leurs voisins haut-normands, les hommes de Rémi Giuitta ont retrouvé leur vrai visage, conquérant et discipliné.

Sans flancher face à la défense de zone, ils ont attaqué le match par le bon bout en menant rapidement au score (9-2). Malgré les 3 fautes rapidement concédées par Mamadou Dia, les Provençaux ont su garder le cap, en restant agressif, au rebond offensif notamment (19-11 après 10 minutes). Moussa Badiane faisait mouche à plusieurs reprises, près du cercle ou en dehors de la raquette dans le 2e quart. L'écart aurait pu être plus conséquent à la pause (37-28) en faveur des Provençaux qui prendront finalement le dessus en fin de 3e quart. Alors que Rouen était revenu à égalité grâce à son agressivité en attaque (14 lancers-francs tentés), le FOPB finissait le plus fort, grâce à un gros cake de Tanguy Ramassamy en défense, et l'adresse de Chris Davis, Fabien Ateba puis Théo Leon qui parvenait à scorer au buzzer du 3e quart (58-53). Sur la même dynamique, les Fosséens débutaient le 4e quart sur un 9-3, et reprenaient le large, permettant à Sherman Gay entre autres, de faire le show. Au final, c'est un beau succès, un de plus acquis en équipe, qui laisse entrevoir un avenir plus rassurant. Il faudra cependant retourner au combat dès vendredi, du côté d'Aix-Maurienne, une équipe au bilan identique à celui du FOPB (10v-7d).


Allez Fosséens !


Les Stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a fait un match sérieux, collectif, des deux côtés du terrain, avec tous les joueurs qui ont été concernés. Il y a eu de l'investissement et de l'engagement. On manque encore d'efficacité offensivement. On a du mal à tuer les matchs dans les temps forts. On en a eu l'occasion. On doit être en mesure d'arriver à la mi-temps à plus de 15 points d'écart. On précipite un peu certaines actions. On est en convalescence encore. On doit continuer sur cette voie, et retrouver confiance, petit à petit. Un gros morceau nous attend dès vendredi à Aix-Maurienne. »

J16. Souffelweyersheim - FOPB : une défense de fer !

Les Fosséens ont mis fin à une série de 4 revers en allant chercher la victoire en Alsace (62-68). Un succès qui vient redonner confiance aux troupes alors que Rouen se profile à l'horizon, dès mardi, à Parsemain. Au delà du résultat, comme l'a souligné Mamadou Dia après la défaite contre Evreux, c'est la manière qui a compté. Les BYers ont retrouvé leurs valeurs : ''Bien défendre pour mieux attaquer'', et c'est toute l'équipe qui a été récompensée. Maintenant que les sourires sont de retour, l'heure est à la confirmation avec un match de la plus haute importance contre les Rouennais de Laurent Sciarra.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le résumé de la rencontre à retrouver ici


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

«  Tout le monde a répondu présent dans les attitudes et surtout dans l'investissement défensif, ce qui nous manquait ces derniers temps. On a été intraitable, avec beaucoup de rigueur, de concentration et de dureté. C'est ce qui a fait la différence. Souffel sait défendre fort, on a su défendre plus fort qu'eux. Que ce soit le 5 majeur ou les joueurs du banc, tout le monde a répondu présent. On a joué en équipe, chaque changement a apporté ».

J18. Aix-Maurienne – FOPB : Fos fondu en Savoie

Les BYers voulaient poursuivre sur leur lancée et espéraient réaliser un gros coup à Aix-Maurienne malgré l'absence de leur capitaine Mamadou Dia. Mais en face, c'est une équipe en pleine confiance, qui n'a jamais douté, et qui enfile un 4e succès consécutif.

La partie avait pourtant bien commencé pour les Provençaux, qui menaient les débats grâce à un Sherman Gay virevoltant Rapidement handicapé par les problèmes de fautes de Tanguy Ramassamy et Moussa Badiane, c'est tout le collectif fosséen qui se figeait, alors qu'en face, les Ivey, Adjagba et Tucker ne connaissaient pas le doute. Même malmenés, les BYers réussissaient à rester dans le coup en ramenant la marque à -4 grâce à un tir d'Edouard Choquet (61-57). Mais malheureusement, ensuite, ce sont 4 pertes de balle qui se succéderont côté FOPB, et permettra aux Savoyards d'enchaîner un 12-0 fatal. A l'abri d'une fin de match sous tension, les joueurs d'Aix-Maurienne finissaient en roue libre, pour s'imposer 90-69. Vendredi prochain, les Fosséens retrouveront Parsemain pour y affronter Saint-Vallier, rectifier le tir, et prendre leur revanche par la même occasion.


Let's Go BYers !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« C'est juste inacceptable de prendre un 12-0 à l'entame du dernier quart-temps. On fait un très bon boulot dans le 3e, on revient à -4, on croit qu'on a fait le plus dur, et on enchaîne les pertes de balles, les mauvais choix, On fait des fautes bêtes. On a manqué de concentration, de discipline, et d'engagement. On ne peut pas gagner à Maurienne en concédant 34 lancer-francs et laisser 19 rebonds offensifs. Ça ne pardonne pas. »

J19. FOPB – Saint-Vallier : « Magic Mo » dans ses œuvres

Un partout, balle au centre ! Les BYers ont pris leur revanche sur Saint-Vallier à Parsemain, dans le sillage d'un Mohamed Hachad exceptionnel (34 points, 7 interceptions, 5 rebonds et 4 passes décisives, 0 balles perdues pour 44 d’évaluation en 29 minutes). Dès le début de la partie, l'arrière fosséen a donné le ton en marquant 12 des 19 premiers points de son équipe (19-16). Le match a basculé dans le 2e quart-temps, lorsque Gamble sortait pour deux fautes, pendant que Sherman Gay prenait le rebond offensif pour le 2+1. Ce dernier faisait péter le verrou du SVBD en réceptionnant un alley-oop envoyé par un « Magic Mo » Hachad en feu (20pts à la pause). Les Fosséens enchaînaient ensuite 4 paniers à 3 points inscrits par Mo Hachad, Chris Davis, et KarimAtamna qui fêtait dignement son retour sur le parquet de la Halle Parsemain.

A 47-29 à la mi-temps, le FOPB a maîtrisé le 3e quart-temps pour se mettre à l'abri d'un éventuel retour de Saint-Vallier en fin de match. Le Show Hachad, ponctué d'interceptions, de tir à trois points et de passes décisives, prenait fin après deux minutes dans le dernier quart, et recevait une ovation digne de ce nom. Avec 44 d'évaluation en seulement 29 minutes de jeu, le n°14 des BYers a réalisé une prestation historique, rendue possible par le travail de toute une équipe. C'est Edouard Choquet qui, d'un dernier 3 points, faisait exploser le compteur à + de 100 points, une première cette saison (101-68).

Reste maintenant à remettre les pendules à l'heure vendredi prochain contre Boulazac à Parsemain.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta en vidéo

Credit : Seb-G Photos

J20. FOPB - Boulazac: BIS REPETITA !

Comme face à Saint-Vallier une semaine plus tôt, les Fosséens ont pris une belle revanche à Parsemain contre Boulazac (82-75). Plus déterminés que jamais, les troupes de Rémi Giuitta ont pris la rencontre par le bon bout en débutant par un 13-3. A peine déboussolés par le retour de Périgourdins emmenés par les intérieurs Smith et Monds, les BYers ont trouvé un second souffle crucial lorsque la jeune garde Leon, Ateba et Ramassamy a pris le relais en début de 2e quart-temps (17-21). Des deux côtés du parquet, les « Black &Yellow » ont surclassé des Boulazacois à la rue. En dunkant avec rage sur la tête de Houmounou en contre-attaque, Fabien Ateba comblait Parsemain de bonheur. Fos-sur-Mer rentrait avec 9 points d'avance aux vestiaires, un avantage qu'ils ont réussi à préserver ensuite.

En 3e quart, le BBD a tout tenté pour relancer la machine, mais les Fosséens ont toujours répondu. Symbole du sursaut d'orgueil des Provençaux, Tanguy Ramassamy, auteur de son meilleur match cette saison (17pts, 9rbds), marquait un panier avec la faute pour recréer un écart à 10 minutes de la fin (65-56). Revenus à 2 points en fin de match sur deux paniers à 3points de Dubiez et Monds (73-71), les Boulazacois subissaient la foudre des locaux dans les deux dernières minutes. Davis, Choquet, Ramassamy et Hachad ne tremblaient pas et offraient un beau succès au FOPB. Une victoire collective, un match plein, tout comme la hôte du secours populaire, remplie de cadeaux. Prochain rendez-vous pour les BYers dès dimanche à Bourg-en-Bresse, avant le derby tant attendu face au HTV au Palais des Sports de Marseille le 27 décembre.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« C'est une belle victoire, méritée et surtout collective, avec un apport du banc non négligeable. Les remplaçants ont mis de l'intensité, à l'image de Ramassamy et d'Ateba, sans oublier Théo Leon, qui a aussi apporté. Ils ont fait de bons relais. On s'est un peu fait peur bêtement, sur des petites erreurs, en début de 3e quart, alors qu'on aurait pu tuer le match. Mais on a su rester serein lorsqu'ils sont revenus à -2. On n'a pas paniqué. On met deux paniers importants, et des lancer-francs aussi. Il faut le souligner, car ça fait aussi gagner les matchs. »

J22. FOPB - HTV : Frustrant !

La fête promettait d'être belle pour ce 3e volet des Provence Basket Series et ce derby entre les BYers et leurs voisins du HTV. 


Comme lors des deux premiers matchs au Palais des Sports, la fin de match aura été haletante, tenant les 2360 spectateurs en haleine jusqu'à la dernière seconde. Mais cette fois ci, le FOPB a dû s'incliner sur un shoot de l'imperturbable Pierre Pierce qui offert la victoire aux Varois.

Par deux fois pourtant, les Fosséens ont réussi à combler leur retard. Sur deux runs impressionnants avant la mi-temps et en toute fin de match. Menés 52-64 à 7 minutes de la fin, les hommes de Rémi Giuitta ont réussi l'impossible. En revenant à égalité, sur un 3 points de Chris Davis et une contre-attaque signée Fabien Ateba, puis en passant devant, sur deux lancer-francs de Théo Leon (66-64). Déjà clutch il y a une semaine pour forcer la prolongation, mais pas la victoire, Pierre Pierce a remis le couvert, pour sortir les Varois de l'impasse et décrocher la victoire. Sur un incroyable 3+1, puis lors de la dernière possession, en face à face avec Ateba, avec un panier à 1 seconde de la fin (72-70). Un résultat frustrant pour les BYers qui ont réussi à trouver les ressources pour revenir deux fois, mais logique, au vu de la prestation irréprochable de l'adversaire, et de sa domination dans la raquette.


Après un break de deux semaines qui permettra de recharger les batterie, les Fosséens se rendront à Châlons-Reims, pour un match où ils n'auront rien à perdre.



Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« C'est celui qui en voulait le plus qui a gagné ce soir. Si on gagnait c'était quand même cruel pour Hyères-Toulon qui a largement mérité sa victoire ce soir. Il faut reconnaître ce qui est une évidence, on manque de tempérament, et on joue à réaction. On ne se révolte que lorsqu'on est dos au mur. Ca coute en énérgie, et ce n'est pas suffisant, on ne peut pas se comporter comme ça à domicile. On va avoir une bonne semaine pour réfléchir, car on ne peut pas continuer comme ça ».



Credit photo : Guillaume Chagnard

J23. Châlons-Reims – FOPB : 2014 commence bien !

Les Fosséens ont réussi le gros coup de cette 23e journée en s'imposant sur le parquet du leader, Châlons-Reims

En plus de repartir avec la victoire, les Provençaux se sont payés le luxe de laisser la meilleure attaque de Pro B à 50 points. Devant d'une courte tête à la pause, les hommes de Rémi Giuitta ont réussi à créer l'écart face à la zone adverse grâce à l'adresse extérieur de Karim Atamna, Chris Davis et Mamadou Dia, tout en continuant leur effort collectif en défense. Dans le dernier quart, les « Black&Yellow » ont aussi pu compter sur un Théo Leon déterminé (17 d'évaluation) pour creuser l'écart et mettre ses coéquipiers à l'abri d'un retour adverse. L'année 2014 ne pouvait pas mieux commencer avec cette belle victoire, la 2e cette saison face à Châlons-Reims. A confirmer vendredi prochain face à Souffelweyersheim au Palais des Sports de Marseille !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Le plan a parfaitement fonctionné. On a fait le match qu'on voulait tactiquement. On a surtout su casser leur jeu de passes, puisqu'ils finissent le match avec 6 passes décisives. Ca exprime bien la valeur de notre performance. On a forcé notre adversaire à le sortir de son registre habituel en 2e mi-temps, comme on avait pu le faire à Marseille. On laisse aussi la meilleure attaque de ce championnat à 50 points, c'est une grosse satisfaction quand à notre impact défensif. Tout le monde a été concentré, et s'est investi pour arriver à ce résultat. On avait décidé de jouer plus petit en décalant Chris Davis au poste 4, afin de pouvoir changer sur tous les écrans, et ne pas laisser le moindre espace à cette équipe qui exploite les décalages à merveille habituellement, sur ses tirs à 3 points notamment. On a réussi le pari de les forcer à jouer les duels. »




Credit photo : Seb-G

J24. FOPB – Souffelweyersheim : pour quelques paniers de plus...

Les BYers se sont compliqués la tâche pour leur retour au Palais des Sports de Marseille en 2014. Face au promu Souffelweyersheim, meilleure défense de Pro B, le FOPB a mis trois quart-temps avant de faire plier les Alsaciens en fin de match. Sans adresse extérieure pour démanteler la défense adverse, les Fosséens ont accusé jusqu'à 17 points de retard à 5 minutes de la fin avant de se révolter (40-57). Chris Davis, Edouard Choquet et Mohamed Hachad se sont relayés de loin pour répondre à l'incroyable série du meneur de Souffel Jérémy Tschamber à 3pts (à 5/5 pour débuter). Avec une défense de fer tout terrain qui forçait les pertes de balle des joueurs du BCS, les Provençaux sont revenus à -3 sur deux lancer-francs de Chris Davis (67-70) avant de craquer dans les derniers instants. Les 2000 spectateurs venus encourager les Fosséens ont tout donné pour pousser leurs protégées et il s'en est fallu de peu pour que ces derniers réussissent l'exploit de l'emporter sur le fil, comme face à Antibes il y a un quasiment un an jour pour jour (73-71 sur un panier au buzzer de Mohamed Hachad). Les BYers devront digérer ce revers face au promu vendredi prochain à Parsemain contre Denain, une autre équipe très accrocheuse, à égalité au classement (13victoires- 11 défaites).


Allez Fosséens !


Les Stats du match.


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Le basket est un sport d'adresse, et Souffel a mérité sa victoire, en faisant un pari sur notre maladresse extérieure. On a eu beaucoup de shoots ouverts, on tire 24 fois de plus qu'eux, ce qui est énorme. Mais quand tu ne mets pas les tirs, ça devient dur de gagner. On a failli faire le hold-up, en volant quelques ballons et en marquant plusieurs 3 points consécutifs. Si on les avait mis plus tôt, ils auraient dû s'adapter, et le match aurait été toute autre. Ils ont réussi à nous faire déjouer, le mérite leur revient ».

J26. Boulazac - FOPB, Acte II: une belle occasion de manquée

Les Fosséens ont retrouvé le goût de la victoire à Parsemain en s'imposant face à Denain (86-71). 


Une belle victoire d'équipe qui a remis le FOPB sur le droit chemin une semaine après son revers contre Souffelweyersheim à Marseille.


« Ce que j'avais dit aux joueurs, c'est qu'il fallait surtout retourner au combat, et ça a été chose faite. On a su retrouver du rythme en attaque et de l'adresse grâce à notre engagement défensif avant tout, à l'image de Théo Leon et Edouard Choquet qui ont défendu tout terrain sur Maurice Acker» a confié l'entraîneur Rémi Giuitta après le match.


Ce soir, les BYers vont retrouver le Palio pour l'acte III entre Boulazac et Fos-sur-Mer cette saison. Les Fosséens ont rectifié le tir, lavant l'affront du match 1 en l'emportant 82-75 à Parsemain il y a un peu plus d'un mois. De son coté, malgré sa saison cahotique, Boulazac n'en reste pas moins une équipe très compliquée à jouer.

« Boulazac est une équipe dangereuse qui n'est pas à sa place. Nous avions subi une lourde défaite dans leur salle il y a deux mois (92-59). C'est une formation tournée vers le jeu en première intention avec énormément de percussions » prévient l'assistant coach Damien Leyrolles.

Les BYers sont de retour, déterminés à bonifier leur succès acquis 4 jours plus tôt contre Denain. Une victoire ce soir serait le meilleur moyen de préparer la prochaine échéance dès vendredi prochain à Parsemain, contre Saint-Vallier.


LET'S GO BYERS !!!


Les stats du match


Le compte rendu du match à retrouver ici


Credit : Guillaume Chagnard

J27. FOPB – Saint-Vallier : c'est bon pour le moral !

Les BYers ont dû attendre la dernière seconde pour l'emporter dans un combat de tous les instants contre Saint-Vallier à Parsemain. Face à l'ancien « Black&Yellow » Philippe Haquet (13pts, 6rbds) et aux solides intérieurs Smith (23pts, 12 rbds) et Gamble (20pts, 7rbds), les hommes de Rémi Giuitta ont souffert durant 40 minutes, avant de s'adjuger la victoire 87-84.

Dans les derniers instants de la rencontre, ce sont finalement Edouard Choquet et Chris Davis qui ont délivré le FOPB. En marquant deux paniers à 3 points consécutifs au meilleur moment sans oublier une interception et deux lancer-francs précieux, Edouard Choquet s'est montré décisif. Chris Davis, a quant à lui fait la différence à l'intérieur, en prenant un rebond offensif crucial suivi d'un lay-up avec la planche. Les deux compères ont offert la victoire à leurs coéquipiers qui n'ont pas démérité, même dans l'adversité. Ce succès fait le plus grand bien au moral des troupes, face aux voisins drômois qui auraient peut-être mérité mieux, mais qui sont assurément sur la bonne voie s'ils continuent ainsi en vue du maintien. Prochain arrêt à Aix-les-Bains, la semaine prochaine, pour y défier Aix-Maurienne. Un méga-choc en perspective !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

"On a eu très peu pendant tout le match. J'étais très en colère à la fin du match. On ne va pas renier cette victoire car on en avait vraiment besoin avant deux déplacements périlleux à Aix-Maurienne et Hyères-Toulon. Je déplore notre manque de cohérence, dans nos choix et notre manque de justesse. On joue à l'énergie, mais sans la tête. Et ce n'est pas la première fois. A l'image de la dernière possession, où on s'en sort bien avec un rebond offensif. Sur la dernière minute, Saint-Vallier mérite de gagner. Je comprends la frustration du coach adverse."


Crédit Seb-G photo

J29. HTV – FOPB : une défaite au buzzer qui fait très mal


A Toulon, la victoire a tendu les bras aux Fosséens. En tête durant toute la deuxième mi-temps, les BYers ont flanché à la dernière minute, et sont restés impuissants sur le buzzer beater de Pierre Pierce, encore lui. L'arrière américain, déjà auteur du panier de la gagne deux mois plus tôt au Palais des Sports de Marseille (70-72), a remis le couvert, et offert un précieux succès aux Varois (78-76).

Adroits de loin, les hommes de Rémi Giuitta avaient pourtant réussi le plus difficile. Avec la confiance retrouvée, ils ont abordé le dernier quart-temps sans trembler, à l'image de Chris Davis auteur d'un panier précieux en fin de possession, ou de Mohamed Hachad qui maintenait l'écart à +6 à 5 minutes de la fin (66-72). Les Toulonnais ont joué leur dernière carte en redoublant d'agressivité en attaque. Le Martégal Ludovic Chelle a concrétisé ce retour en égalisant à 74-74 à 3 points, son exercice favori. En récupérant la dernière possession, à 9 secondes du buzzer, les joueurs du HTV ont mis leur destin entre le mains de Pierre Pierce, qui s'est, une fois de plus, montré décisif, d'un lay-up qui transperçait le filet. Une défaite cruelle pour les BYers qui vont désormais bénéficier d'un peu de repos durant la semaine des As, avant de reprendre à Parsemain, le 21 février, contre Boulazac.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« Autant notre dernière défaite au buzzer face au HTV n'avait rien de scandaleux, autant celle-ci est cruelle. Quand on regarde les stats, on s'aperçoit quand même que quand on joue sans intérieurs, c'est difficile. On dépend trop de Mamadou Dia et de Tanguy Ramassamy. En face, Cunningham a été impérial, et Johnson qu'on a tenu à 0 point à la mi-temps, s'est réveillé au bon moment. Ca fait aussi la différence. »

J30. FOPB – Boulazac : les BYers reprennent du poil de la bête !

Les Fosséens ont retrouvé leurs valeurs face à cette redoutable équipe de Boulazac. Grâce à deux très bonnes entames de premier et troisième quart-temps, les BYers sont venus à bout du BBD (84-77) et conservent ainsi leur place dans le top 9, synonyme de qualification en Play-offs.

Concentrés en défense, les hommes de Rémi Giuitta ont rapidement trouvé des solutions, à l'intérieur avec Sherman Gay comme à 3 points avec Mohamed Hachad et Chris Davis. Mais à 28-16 après 9 minutes de jeu, les locaux ont relâché la pression, et les Boulazacois n'ont pas tardé à revenir puis à passer devant en milieu de 2e quart-temps. A trois reprises, Aurelien Salmon marquait à 3 points, et dans son sillage, le BBD passait un 19-2. A -7 (30-37), les BYers n'ont pas cédé à la panique, et ont recollé au score dans les derniers instants grâce aux renforts venus du banc : Théo Leon et Fabien Ateba (40-42).

C'est finalement au retour des vestiaires que les Fosséens ont placé un coup d'accélérateur décisif. Mohamed Hachad a pris les choses en main en scorant par deux fois pour redonner l'avantage au score que le FOPB conservera jusqu'au bout. 3 minutes plus tard, Hachad parfaitement servi par Edouard Choquet, collait un nouveau 3 points qui lançait la déferlante « Black&Yellow ». En terminant le 3e quart par un 18-3, les BYers se sont rapidement mis à l'abri. Dominateur lors de la dernière confrontation entre les deux équipes, le duo Smith-Ramseyer a été bien mieux tenu cette fois. Et sans quelques 3 points de Chris Oliver en fin de match, l'addition aurait pu être plus lourde. L'essentiel reste la victoire, acquise dans une Halle Parsemain bien remplie.

Un grand merci à tous et à toutes d'avoir fait de l'opération Trophée de la Femme Provence Basket un franc succès. Dès mardi, il faudra enchaîner à Bourg-en-Bresse, avant un nouveau match de Gala au Palais des Sports de Marseille, dimanche contre Nantes.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« J'ai beaucoup apprécié l'état d'esprit des gars ce soir. On a retrouvé une âme guerrière, ce qui est quand même notre marque de fabrique. Même si tout n'a pas été parfait, ça nous a permis de faire la différence. On eu une très belle réaction collective dans le 3e quart-temps. Ça a été le tournant du match, car on les mis en échec sur les duels, ils n'ont plus pris de rebond offensif, et on a retrouvé du rythme. On a retrouvé nos leaders aussi, et ça aussi c'était important ».

J31. JL BOURG - FOPB : Les BYers manquent la reprise

Les Fosséens ont raté le coche mardi soir sur le parquet de Bourg-en-Bresse, toujours invaincu dans sa nouvelle salle de l'Ekinox. Après une très bonne première mi-temps (29-30), les BYers ont complètement manqué leur retour aux affaires, encaissant un 11-2. Malgré ce terrible retour qui propulsait la JLB à 58-40 à l'entame du dernier quart-temps, les Provençaux sont revenus à l'énergie, et se sont même procurés une possession pour revenir à -5, sur un 3 points manqué d'un Karim Atamna pourtant en grande forme (13pts, 4rbds, 2pds), avant de céder. Le score final, 80-67, reste anecdotique. De plus, le FOPB aura l'occasion de croiser dans un mois à nouveau la route de Bourg-en-Bresse, à Parsemain cette fois, pour prendre sa revanche. D'ici là, il faudra retrouver le chemin de la victoire. Pourquoi pas dès ce dimanche après-midi au Palais des Sports de Marseille face à l'Hermine de Nantes ?


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a fait un match très appliqué, dans le respect du plan de jeu, avec des joueurs concernés, et un bon état d'esprit. Et puis les 5 premières minutes du 3e quart nous ont été fatales. On a fait preuve de maladresse, en loupant trop de paniers faciles, des immanquables qui nous ont mis en danger dans le repli défensif, alors qu'on avait très bien tenu nos duels en demi-terrain. Mais l'ensemble était plutôt convaincant. Concernant Fabien (Ateba, qui n'est pas entré en jeu), il a eu des petits pépins physiques à la cheville et au genou depuis une dizaine de jours, et Karim (Atamna) était très bien ».

J32. FOPB – Nantes : une démonstration !

Pour leur 5e rendez-vous de la saison au Palais des Sports, les BYers ont réussi le coup parfait contre Nantes. Grâce à une belle victoire 96-65, les Fosséens réalisent la bonne opération du week-end, et refont par la même occasion le plein de confiance.

Face à des Nantais qui restaient sur un succès contre Le Portel, les hommes de Rémi Giuitta ont démarré tout doucement (4-10) avant de renverser la situation. Mis sur orbite par une défense imperméable, le FOPB a enchaîné un 10-0 pour prendre le large dès le début du 2e quart-temps sur des paniers à 3 points d'Edouard Choquet, Karim Atamna et Mohamed Hachad. En face, le meilleur intérieur de Pro B Allen Durham a tenu son rang, mais la défense fosséenne a continué de provoquer des pertes de balle adverses (22 au total) pour mieux contre-attaquer. A 49-27 à la pause, les BYers n'ont pas tremblé en 2e mi-temps. En bon capitaine, Mamadou Dia a continué d'alimenter le score, et le reste des troupes a suivi.

Au final, c'est encore une fois l'ensemble du groupe qui aura permis aux Fosséens d'offrir une belle prestation au public marseillais avec une victoire par plus de 30 points d'écart. Prochain déplacement vendredi au Portel avant un nouveau match au Palais des Sports dimanche 16 mars à 17h face à Hyères-Toulon dans l'acte 4 d'un derby qui s'annonce explosif !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta

J33. Le Portel - FOPB : le carnaval n'a pas souri aux BYers

Les BYers ont renoué avec la victoire au Palais des Sports de Marseille, dimanche dernier face à Nantes, en s'imposant dans les grandes largeurs (96-65). Un succès qui a fait le plus grand bien au moral des troupes revigorées depuis plusieurs matchs.

« Au delà de la victoire, je retiens la manière. On a produit un match très sérieux, avec le plus gros écart de notre saison à la clé. Ca nous permet de reprendre confiance, et de se remettre dans une dynamique positive, même si on avait rectifié le tir depuis notre match à Toulon début février au niveau de l'état d'esprit », explique l'entraîneur Rémi Giuitta.

Au complet, le FOPB va maintenant essayer de confirmer ce soir à Calais pour y affronter Le Portel dans un match pas comme les autres. Pour fêter le carnaval, tous les supporters stellistes garniront le Calypso avec des déguisements hauts en couleurs. Voilà qui promet une ambiance plus que chaleureuse au club « Black&Yellow » et ses quatre ''anciens'' du Portel : Sherman Gay, Chris Davis, Edouard Choquet, et Karim Atamna.

« C'est le meilleur public de Pro B depuis de nombreuses années. Les anciens passés au club sont toujours acclamés lorsqu'ils reviennent. Le public scande leurs noms pendant de longues minutes. C'est vraiment une très bonne ambiance, et ce sera une grande fête » ajoutait coach Giuitta.

Au niveau sportif, les BYers auront pour mission de ne pas laisser le public s'enflammer. Car cette saison, Le Portel n'a pas encore gagné dans l'enceinte calaisienne de 3 300 places (défaites contre Bourg et Boulogne-sur-Mer). Il y aura donc un coup à jouer, à condition de maîtriser le rythme.

« La gestion du contexte et du tempo du match seront des éléments décisifs qui font partie du plan, mais qui ne suffiront pas. Dans l'ambiance du carnaval, on s'attend à une équipe survoltée. Mais si on arrive à baisser le tempo, ce sera quand même une bonne chose si on veut l'emporter », concluait Rémi Giuitta.

La tâche ne s'annonce pas facile, mais les coéquipiers de Mamadou Dia auront assurément une chance, et il faudra la jouer à fond !

Le résumé du match

Les stats du match

J34. FOPB – HTV : Les BYers prennent leur revanche !

Enfin ! Battus sur le fil lors des deux derniers derbys, les Fosséens se sont arrachés dans le dernier quart-temps pour venir battre le HTV à la dernière seconde (76-74). Une belle revanche et un match magnifique, sans doute le plus beau de ces Provence Basket Series 2013/2014 jusqu'à présent. Les hommes de Rémi Giuitta avaient pris le meilleur départ, sous l'impulsion de Chris Davis et Mohamed Hachad à 3 points (25-17). Mais le HTV, en pleine confiance, n'a pas tardé à répondre, en s'appuyant notamment sur Ludovic Chelle. Le Martégal, frère du footballeur et ancien istréen Eric Chelle, avait réussi 4 paniers à 3 points à la pause et permis à son équipe de reprendre l'avantage avant qu'Edouard Choquet égalise au buzzer de la première mi-temps (40-40).

Malmené dans un 3e quart-temps que le HTV a achevé par un 10-0 sur un 3 points du milieu de terrain d'Axel Julien, le FOPB s'est révolté dans le dernier quart, profitant de la baisse de régime des Toulonnais qui étaient allés gagner à Boulogne-sur-Mer mardi en Coupe de France. A 3 points puis sur une incroyable claquette, MohamedHachad a lancé le retour aux affaires des BYers. Le Capitaine, Mamadou Dia, a surgi au bon moment avec un panier et deux lancer-francs cruciaux pour égaliser à 74-74. Face à Pierre Pierce, bourreau des Fosséens à deux reprises cette saison, dans les dernières secondes de la partie, Mohamed Hachad a remporté son duel et offert l'occasion au FOPB de s'imposer. Car sur la contre-attaque, il a trouvé Chris Davis dans la raquette. Devant l'ancien de la maison Clément Cavallo, à 3 dixièmes de la fin, Davis n'a pas tremblé, et le Palais des Sports de Marseille a laissé éclater sa joie.

Vainqueurs 76-74, les BYers reviennent de loin mais réalisent la bonne opération au classement. Les coéquipiers d'Edouard Choquet, qui a fêté ses 26 ans avec un beau cadeau, tenteront de réaliser un gros coup à Boulogne-sur-Mer samedi prochain.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a pris notre revanche, non seulement en terme de résultat, mais aussi de scénario de matchs. La pièce est tombée du bon côté cette fois. On avait misé sur le fait qu'ils avaient joué en coupe de France mardi à l'extérieur, et qu'il risquait d'y avoir de la fatigue dans leur camp, avec en plus un effectif amoindri et donc de gros temps de jeu. Par contre, on ne pensait pas partir de si loin. On savait qu'en cas de défaite on disait au revoir au HTV au classement. Ce sera encore le cas face à nos autres adversaires directs. Même si on est encore loin d'être qualifié, on a fait un pas important. »

J36. FOPB - Bourg en Bresse : costauds les Fosséens !

Ils l'ont fait ! 


La tâche ne s'annonçait pas facile, mais les hommes de Rémi Giuitta se sont levés l'âme pour venir à bout d'une belle équipe de Bourg-en-Bresse même privée de son meneur de jeu Simon Darnauzan. Un beau cadeau que ce net succès 75-58 pour Captain Mamadou Dia qui fêtait ses 36 printemps !

Les BYers, dominés au rebond, ont d'abord bu la tasse en première mi-temps mais se sont accrochés pour revenir dans la dernière minute précédent la pause et répondre au diablotin OD Bassett. Le 6e homme burgien s'était payé le luxe de marquer un 3 points du milieu de terrain au buzzer du premier quart-temps avant d'en remettre une couche peu avant la pause afin de mettre la JLB à +7 (20-27). Mais les Provençaux ont tenu bon, en retrouvant notamment de l'adresse extérieure grâce à Chris ''daddy'' Davis et Mohamed Hachad. Toujours agressif en défense, ce dernier volait son 5e ballon de la soirée pour filer en contre-attaque et ramener le FOPB à 29-31 à l'heure du repos.


Les hommes de Rémi Giuitta ont fait la différence en 3e quart-temps en haussant le ton en défense et en répondant présent dans la bataille au rebond. Davis et Hachad marquaient à nouveau à 3 points, alors que Théo Leon s'offrait un lay-up en transition pour faire passer les BYers à 42-35. Tanguy Ramassamy puis Edouard Choquet, qui répondait à Bassett en marquant un panier au buzzer du 3e acte enfonçaient le clou (48-39). Malgré la pression mise par les Bressans à l'image de Guillaume Yango et ses 17 points, les Fosséens n'ont jamais lâché le morceau. Théo Leon se jouait de Kevin Corre sur jeu rapide pour faire passer le FOPB à +10, et Tanguy Ramassamy finissait le boulot avec de précieux rebonds, et 7 points inscrits dans le money-time. Distancé, Bourg-en-Bresse craquait en fin de match, offrant la possibilité aux « Black&Yellow » de s'imposer largement. 


Avec cette victoire, les BYers restent plus que jamais dans la course pour les Play-offs. Reste maintenant à confirmer cette grosse performance par une victoire dès mardi contre Aix-Maurienne, toujours à Parsemain.


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On savait que ça allait être un combat physique. On sait très bien que, face à la meilleure défense du championnat, il fallait répondre dans l'engagement, et c'est ce qu'on a fait. Je félicite les joueurs là-dessus, même si on a laissé beaucoup de rebonds offensifs en première mi-temps. On a corrigé le tir ensuite. On a su aussi contenir l'impact intérieur, puisqu'ils ne shootent qu'à 29% de réussite dans la raquette, ce qui est aussi une performance. Il faut bonifier cette victoire par un succès mardi contre Aix-Maurienne, et enchaîner enfin une 2e victoire consécutive ».

J37. FOPB – Aix-Maurienne : le coup parfait

Les BYers ont encore offert une belle soirée à leurs supporters pour le dernier match de la saison régulière à Parsemain. Après Bourg, vendredi, les Fosséens ont battu Aix-Maurienne (74-50). La tournure des événements a permis à Rémi Giuitta de ménager Mohamed Hachad qui a ressenti une douleur aux adducteurs à l'entraînement. En plus de la victoire, le FOPB récupère le point-average sur les Savoyards et retrouvent par la même occasion la 6e place, partagée avec Evreux.


Comme contre Bourg, les BYers ont su répondre au défi physique imposé à l'intérieur par Fred Adjiwanou et ses coéquipiers. Même lorsque les fautes et les lancers ont commencé à pleuvoir, les troupes de Rémi Giuitta ont su rester soudées. Les Black&Yellow ont pris le large en 2e quart-temps grâce à l'adresse à 3 points d'EdouardChoquet, Fabien Ateba et Karim Atamna (41-28). Un domaine dans lequel Aix-Maurienne a terriblement souffert (2/19) et qui aura empêché l'AMSB de tenir la cadence. A 45-33 à la pause, les Savoyards ont craqué au retour des vestiaires, alors que Sherman Gay, auteur d'une grosse première-temps conclu par un alley-oop, y allait de son dunk en contre-attaque (50-36). Toujours à 3 points, c'est Karim Atamna qui a enfoncé le clou, en faisant passer la barre à + 20 à une minute du début du quatrième quart-temps (59-39). La victoire en poche, les Fosséens ont réussi à récupérer le goal-average avec notamment une bonne rentrée de Bruno Cingala-Mata dans le dernier acte. A l'image de la conquête du rebond, les Black&Yellow ont montré du cœur et de l'envie pour offrir cette 20e victoire de la saison à son public. Le coup parfait des BYers leur permettra d'aborder les deux prochains déplacements à Rouen et Evreux avec des certitudes et de la confiance. Le top 9 se rapprochent, il faut s'accrocher !


Allez Fosséens !


Les stats du match


Le mot du coach, Rémi Giuitta :

« On a réussi un match plein ce soir. Même si Aix-Maurienne s'est présenté amoindri, avec l'absence de Tucker notamment, on a nous aussi connu un petit souci avant le match avec la blessure de Mohamed Hachad. C'était important d'enchaîner par une 2e victoire. On a réussi notre coup, avec à chaque fois des scores assez larges. Il faut garder cette dynamique et continuer comme ça vendredi à Rouen, puis à Evreux, et pourquoi ne pas finir fort ? Il faut s'accrocher pour obtenir le meilleur classement possible et faire les Play-offs ».

Votez pour élire le meilleur joueur
des BYers du mois d'Avril
  • Karim Atamna #4
  • Chris Davis #5
  • Sherman Gay #6
  • Edouard Choquet #8
  • Théo Léon #9
  • Fabien Ateba #10
  • Mamadou Dia #11
  • Bruno Cingala-Mata #12
  • Tanguy Ramassamy #13
  • Mohamed Hachad #14
  • Voter
    Résultats
    Un seul choix possible

    Détection Centre de Formation

    Provence Basket organise une détection pour sa filiere "Elite Jeune Championnat de France" :


    - U18 Fos, 

    - U17 Marseille, 

    - U20 Fos,

    - U20/espoirs marseille )


    Mercredi 30 Avril de 14H à 19H30 à la Halle des Sports Parsemain, Allée Jean Bouin à Fos-sur-Mer


    Renseignements et inscriptions auprès de Momo SY : m.sy@provencebasket.com


    Plus d'informations sur le Centre de Formation, en cliquant ici.

    J38. Rouen – FOPB : L'adresse n'était pas au rendez-vous

    Les BYers ont manqué la passe de trois, en s'inclinant sur le parquet d'une équipe de Rouen toujours à la lutte pour le maintien (70-62). Malgré un bon départ, les Fosséens ont été rattrapés puis dépassés par une équipe euphorique en attaque à l'image de Kyle Spain, MVP du match (18 points, 8rebonds) avec un joli 5/6 à 3 points. Privés de Mohamed Hachad, les « Black&Yellow » ont couru après le score en 2e mi-temps, sans parvenir à inquiéter la formation de Laurent Sciarra. Les Provençaux auront tout de même un coup à jouer, vendredi prochain du côté d'Evreux. Touché aux adducteurs avant le match contre Aix-Maurienne à Parsemain, ''Magic'' Mo Hachad passe une échographie ce lundi afin d'obtenir ou non le feu vert du staff médical.


    Allez Fosséens !


    Les stats du match


    Le mot du coach, Rémi Giuitta :

    « On a fait une entame de match presque trop parfaite, qui nous a plongé dans la facilité, et qui a révolté les Rouennais. On n'a pas su mettre l'agressivité défensive qui était la nôtre depuis deux matchs durant la première mi-temps, et Rouen à pris confiance dans les tirs extérieurs (56% d'adresse). Malgré une 2e mi-temps plus convaincante défensivement, on n'a pas pu inverser la tendance, principalement à cause de notre maladresse au tir. Et même si Sherman Gay a sorti un match avec beaucoup d'efficacité près du cercle (25 points, 10 rebonds), on a subi. Rouen jouait sa vie, et ça s'est vu. Ces dans ces types de match où l'absence de Mohamed Hachad a été préjudiciable, car il est un créateur, et peut amener une alternative quand l'adresse fait défaut. La défaite est logique, on a été trop moyen face à un adversaire qui a été en réussite. Les comportements ont été bons, mais il y a des soirs comme ça, où l'adresse n'est pas là, alors que ces derniers temps, on était plutôt adroits. »

    J39. Evreux - FOPB : impossible n'est pas fosséen !

    Les BYers ont déjoué les pronostics en allant s'imposer 60-71 sur le parquet d'Evreux sans Mo Hachad (adducteurs) ni Tanguy Ramassamy (suspendu par la LNB pour un match). Même diminués, les Fosséens ont tenu le coup jusqu'à la mi-temps (29-27) avant de prendre les commandes de la rencontre grâce à deux tirs à 3 points de Karim Atamna (29-33). Appliqués jusqu'au bout, les « Black&Yellow » se sont même payés le luxe de récupérer le point average à la dernière seconde après le 11e rebond défensif de Karim Atamna qui a ensuite trouvé Chris Davis qui a servi à son tour Sherman Gay près du cercle. Avec ce magnifique succès, le FOPB met fin à une série de 8 défaites à l'extérieur. Les BYers auront l'occasion de faire un grand pas en vue des Play-offs en cas de victoire ce mardi  contre Saint-Quentin au Palais desSports de Marseille. On vous attend nombreux !


    Allez Fosséens !


    Les stats du match


    Le mot du coach, Rémi Giuitta :

    « On a fait preuve de maîtrise et d'intelligence dans le jeu. On a montré un autre basket, loin de celui euphorique qu'on produit parfois. On s'est prouvé qu'on pouvait jouer une grosse équipe de la division dans les yeux, même avec deux joueurs en moins, et j'ai félicité le groupe là-dessus. On était toujours dans le coup à la pause malgré des problèmes de fautes sur des coups de sifflets intempestifs qui nous ont forcé à jouer avec Bruno Cingala-Mata et Chris Davis à l'intérieur durant tout le 2e quart-temps. L'adresse extérieure qui nous fuyait avant la pause (0/6 à 3 points) est revenue dans le 3e quart (6/8), et notre défense de zone matchup a empêché Evreux de mettre de son jeu en place. C'est une victoire qui compte double puisqu'on récupère le point-average, mais rien n'est fait pour les play-offs puisque ça se tient toujours en un match de la 5e à la 10e place. Un très gros match nous attend contre Saint-Quentin. Ce sera une finale »

    J40. FOPB – Saint-Quentin : les play-offs se rapprochent !

    La réception de Saint-Quentin au Palais des Sports de Marseille était un match crucial dans la course aux Play-offs. Les BYers ont fait le boulot, en s'imposant 75-70 et en alignant une 8e victoire consécutive à domicile.

    Les Fosséens ont pris le match par le bon bout (11-2), faisant ensuite face à la défense de zone saint-quentinoise. A +9 à la pause (37-26), les hommes de Rémi Giuitta ont pris le large au retour des vestiaires grâce à Chris Davis, Edouard Choquet, Sherman Gay et Mamadou Dia, le capitaine, toujours impeccable à 3 points en tête de raquette (50-36). Saint-Quentin a réussi à revenir en fin de 3e quart-temps en s'appuyant sur Wyatte et Racine, mais l'audace de Théo Leon a permis au FOPB de préserver 10 longueurs d'avance à 10 minutes de la fin (59-49). Privés de l'ancien fosséen Ismaïla Sy, les Saint-Quentinois ont tout tenté à l'image des deux paniers à 3 points de Humphrey pour refaire leur retard. Mais les « Black&Yellow » ont su garder la tête froide, en faisant briller Tanguy Ramassamy, impérial en défense et en se reposant sur l'adresse extérieure d'Edouard Choquet et de Karim Atamna (72-64). Même s'ils se sont faits peur en toute fin de match à cause de quelques lancer-francs ratés, les BYers ont assuré l'essentiel, une précieuse victoire, la 22e d'une saison qu'ils peuvent finir en boulet de canon. Tout est encore possible en ce qui concerne les Play-offs. S'ils l'emportent à Saint-Vallier, les coéquipiers de Mohamed Hachad feront un grand pas vers le top 9. Avant de recevoir Poitiers, vendredi 25 avril, à nouveau au Palais des Sports de Marseille, un rendez-vous à ne pas manquer !


    Allez Fosséens !


    Les stats du match


    Le mot du coach, Rémi Giuitta :

    « Le match aurait été parfait si on n'avait pas manqué d'adresse au lancer-franc. Maintenant, on ne boudera pas cette victoire. On savait que Saint-Quentin avait beaucoup de talent, et l'a prouvé en revenant d'un écart de 13 points. On fait un match très correct dans l'ensemble. On a manqué un peu de cet esprit tueur, de concentration sur les lancers. C'était important de gagner, d'enchaîner les victoires. Il faut continuer à travailler, garder cet état d'esprit. Ça fait plusieurs matchs qu'on affiche un visage solide défensivement. La qualification pour les Play-offs passera par là. Il va falloir continuer à se battre, rester concentré. Il ne faut pas s'enflammer. Tout le monde va vendre chèrement sa peau. Un match très difficile nous attend contre Poitiers. Si on pouvait aller gagner à Saint-Vallier dès samedi, ça nous permettrait d'être plus sereins ».


    Karim Atamna :

    « Il vaut mieux être en forme sur la fin de la saison. Si on peut finir fort avant les Play-offs ça peut être bien pour booster la confiance. Ce soir on a fait un bon match. Ils sont revenus sur la fin, mais dans l'ensemble on a maîtrisé notre sujet. Comme à Evreux, on s'est mis en mode combat. Maintenant il reste quatre matchs, j'espère qu'on va prendre les quatre. On peut encore rentrer dans le top 5 en restant concentré sur nous. De la façon dont on joue aujourd'hui, il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas. Chaque adversaire aura ses objectifs. On restera concentré sur nous. On peut aborder les Play-offs en forme, requinqué, et en confiance. On aura besoin de tout le monde. A nous de maintenir cette dynamique ».

    Quomodo Site réalisé avec Quomodo.com